1/2
Info ▶
 

Le centre Éco-Altruiste


Automne 2013

S’implantant au-dessus de l’îlot voyageur à Montréal, le projet est une prison s’adressant aux personnes jugées coupables de crimes contre l’environnement. Prison nouveau genre, elle se présente comme une alternative volontaire au centre de détention traditionnel. La proposition s’inspire de la prison humaniste Bastøy en Norvège. On donne au détenus une nouvelle chance, dans un contexte non-stigmatisé par la violence. Le centre éco-altruiste propose un concept hybride entre le centre d’accueil et la serre urbaine. Les détenus s’occupent du centre et doivent faire équipe avec les itinérants afin de produire les aliments dont ils se nourriront. L’activité est visible du grand public qui peut ainsi témoigner du caractère positif du projet de réhabilitation.

Particularités du projet:
- hybridation programmatique
- implication du bâtiment dans la réhabilitation
- jardin qui pénètrent dans le bâtiment
- espaces catalyseurs social

Synthèse de projet (pdf)

Tuteur: Thomas Balaban